Vous êtes ici

Témoignages

"Ce que peut apporter un chien d'aide est autant au niveau du moral que du physique. En effet, depuis que j'ai mon chien d'assistance, ma vie a véritablement changé. Il m'apporte bien évidemment des aides concrètes comme ramasser les objets que je laisse tomber, aboyer devant la porte d'une boulangerie inaccessible pour montrer ma présence, ouvrir des tiroirs trop bas pour moi, etc.

Mais son apport est loin de s'arrêter là !

Il est un compagnon de tous les jours, une présence fidèle et affectueuse qui me donne à nouveau des responsabilités, qui m'aide à structurer mes horaires et mes soins, qui prend soin de moi autant que moi j'en prend soin, qui me permet de sortir à nouveau et d'avoir des relations sociales plus fréquentes. Multiples rencontres où l'on ne voit plus une personne handicapée mais un duo merveilleux et soudé. Outre la sécurité qu'il m'apporte, c'est un soutien de tous les jours et à tous niveaux, une joie à chaque instant, des découvertes mutuelles nouvelles, une approche de la vie positive et rayonnante.

JP"

 

J’ai envie de partager notre bonheur d’avoir rencontré Mila
Que de portes ouvertes puis bien vite refermées auxquelles nous avons frappé pour aider notre fille à surmonter ses difficultés !
Plusieurs années de psychothérapie sans beaucoup de succès et là sur quelques semaines... véritable miracle ! Autant elle se méfie du monde des adultes,
autant au milieu des chiens et de leurs accompagnants, elle nage dans la confiance absolue.
Je pense que ce sont les premières photos d’elle avec un visage aussi serein. Pour nous, ça n’a pas de prix, nous n’y croyions vraiment plus beaucoup.
Un tout grand merci pour l’accueil reçu chaque semaine, le cœur mis au travail et surtout d’avoir aussi bien et aussi vite su percevoir les difficultés de notre fille.

 

message de la maman d'une enfant qui est en cours de formation pour l'optention d'un chien.

 

 

Je crois que finalement les chiens sont bien les meilleurs thérapeutes, (mais il faut aussi les bonnes personnes avec ) .
En plus des PMR, épileptiques, diabétiques, autistes... franchement il y à du boulot dans le monde de l’adoption.

A.M.